Santé au travail : quel est le rôle du CHSCT ?

Le CHSCT ou le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail détient plusieurs rôles au niveau d’une entreprise. Ce comité détient plusieurs obligations envers une entreprise afin de protéger les salariés.

Qu’est-ce que le CHSCT ?

Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail est un organisme qui participe à la protection sanitaire et sécuritaire des employés. Il améliore les conditions de travail des salariés dans une entreprise. Cette organisation représentative du personnel est présente dans les sociétés qui ont un effectif de 50 travailleurs. Les employeurs doivent respecter les obligations et les rôles spécifiques qui sont liés à la mission du chsct dans un établissement.

Quel est le rôle du CHSCT ?

Le rôle principal du CHSCT en tant qu’acteur de la sécurité dans un établissement est la prévention des risques au travail. Il effectue une analyse sur les conditions de travail et sur les risques professionnels. Le comité contribue à la sécurité, à la protection mentale et à la santé physique de tous les salariés d’une société. Lors d’un changement d’organisation du travail et de produit ou d’une modification de l’outillage, des normes de productivité et des cadences, le chsct doit être informé pour qu’il puisse faire une démarche de prévention. Il doit être prévenu de toutes les transformations importantes des conditions de travail. Il tient aussi le rôle de promouvoir les actes de préventions qui peuvent être liés aux risques professionnels dans les lieux de travail. idprevention.com vous propose une assistance juridique CSE et SSCT pour répondre aux besoins des élus et des salariés

Ce comité doit être contribué à améliorer les conditions de travail. Cela consiste à voir si l’établissement est facile à accéder pour les femmes et si l’emploi répond aux problèmes liés à la maternité. Il doit veiller à ce que la société prenne en compte les prescriptions légales à ces sujets. Les membres du chsct se procèdent à des inspections afin d’analyser les facteurs de risques qui relèvent de leur compétence. Ils réalisent aussi des enquêtes limitées aux éventuels accidents et aux maladies.

Les entreprises concernées par le CHSCT

Le chsct doit être présent dans tous les établissements qui ont au moins 50 employés. Les établissements multiples peuvent avoir plusieurs chsct. Cela est possible s’il y existe des branches d’activités distinctes. Le chsct n’est pas obligatoire dans les entreprises qui ont moins de 50 travailleurs. Il peut être remplacé par les délégués du personnel. Ces particuliers effectuent les obligations et les mêmes missions que le chsct. Cependant, les délégués du personnel n’auront seulement que le bénéfice du crédit heure de leur poste de délégué, ce qui n’est pas le cas du chsct.

Quelles sont les professions les plus concernées par la pénibilité au travail ?
Pourquoi le bien être en entreprise est devenu un des enjeux majeurs pour les patrons ?