Puis-je créer ma société avec un capital de 1 euro ?

La constitution du capital social demeure importante lors de la création d’une entreprise. Il désigne les ressources apportées par les actionnaires lors de la fondation d’une société. Vous devez prouver l’importance de votre projet en misant sur le capital social. Cela rend crédible votre société et affirme votre notoriété.

L’importance du capital social lors de la création d’entreprises

Depuis 2003, tout le monde peut créer une société avec un capital de 1 euro. Le capital social sert à faire fonctionner l’entreprise face aux premières dépenses. Il se présente sous forme numéraire au cas où les actionnaires verseraient de l’argent dans l’entreprise. L’apport en nature demeure possible. Dans ce cas, les associés mettent à la disposition de la société des biens matériels. Les bailleurs tels que les banques se réfèrent au capital social avant d’investir de l’argent dans une société. Un capital social élevé sert de garantie pour les organismes financiers. La création d’une société avec un capital de 1 euro devient possible. Quelques points restent à élucider avant de se lancer dans la détermination de son capital social.

Capital social de 1 euro : les points faibles à considérer

Avant de créer votre société avec un capital de 1 euro, vous devez penser aux partenaires. Un capital social de 1 euro représente un gros risque pour les investisseurs et les banques. Le capital social représente les fonds nécessaires pour faire fonctionner votre entreprise au début des activités. Avec un capital minime, les organismes financiers estiment vos projets non viables. L’obtention d’emprunts auprès des banques devient difficile sans garantie complémentaire. Les garanties exigées par les investisseurs dépendent de la somme d’argent que vous voulez obtenir. Élaborez un business plan pour prouver la crédibilité de votre projet au sein d’un organisme financier.

Quelques conseils pour bien démarrer une entreprise

Une société avec un capital de 1 euro gagne rarement la confiance des partenaires financiers. De nombreux moyens existent pour obtenir de capitaux. Par exemple, visitez les pages de crowdfunding en ligne. Vous y trouverez des investisseurs si votre projet se montre innovant et crédible. Les sites de crowdlending demeurent aussi pratiques. Vous pouvez contacter un investisseur direct tel qu’une personne physique. Cela permet aussi d’avoir un capital social intéressant. Cette option s’appelle business angel. Pour éviter les taux d’intérêt tirés par les organismes financiers, la love money reste idéale. Demandez des appuis financiers à vos proches pour constituer le capital social. Les microcrédits sont pratiques au cas où l’on chercherait un faible montant d’argent.

A quoi sert l’étude de marché ?
Qu’est-ce qu’un business angel ?